La Langue Arabe

Elle fait partie du groupe des langues sémitiques, avec l’hébreu et l’amharique, et est parlée par plus de 300 millions de personnes de par le monde. Née en Arabie, elle est devenue la langue sacrée de l’Islam au VIIème siècle. Puis, à travers les conquêtes arabes, elle s’est répandue au Proche Orient, en Afrique du Nord et en Espagne. Elle est aujourd’hui la langue officielle de plus de vingt pays. 

Il existe une importante différence entre l’arabe classique, littéral ou standard, surtout écrit, et l’arabe dialectal parlé, qui connait des variantes plus ou moins importantes d’un pays à l’autre, aussi bien dans le vocabulaire que dans la prononciation. Le rayonnement de la langue arabe se fait à travers l’Islam, la littérature et la poésie, ainsi que les médias audiovisuels contemporains. Des emprunts de mots arabes ont été également faits dans les langues européennes, et surtout le français. 

La prononciation de l’arabe comporte un grand nombre de consonnes (28 en arabe littéral) et seulement trois voyelles (à prononciation brève ou longue). La langue comporte un alphabet et s’écrit de gauche à droite. Le vocabulaire de la langue est très littéraire et poétique. Il existe des dizaines de mots pour désigner le sable, un chameau, le malheur, etc. La langue se structure autour de racines de mots (généralement de 3 consonnes), et qui peuvent être modifiées intérieurement ou par ajout de préfixes et suffixes, pour former verbes, adjectifs, adverbes, etc. Par exemple la racine K-T-B donne KiTaB (livre),mâKTaBa (bibliothèque), KuTuBÎ (libraire), etc. 

A partir du XIXème siècle, l’arabe a du s’adapter aux nouvelles inventions technologiques venues de l’étranger, alors que son vocabulaire n’était pas très riche dans ce domaine. De nouveaux mots équivalents ont été créés, adaptés de mots déjà existants, ou arabisés (cinama, film) quand aucun mot n’existait. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *